Les Journées de Tam Dao

À propos de Patrice Guillotreau

Email Patrice Guillotreau

TITRE ET DIPLÔMES

2003 : habilitation à diriger des recherches, université de Nantes.

1993 : post-doctorat à l’université de Portsmouth (Royaume-Uni), CEMARE (Centre for the Economics and Management of Aquatic Resources).

1993 : thèse de doctorat es sciences économiques, université de Rennes 1.

SITUATION PROFESSIONNELLE

Depuis septembre 1994, maître de conférences habilité à diriger des recherches hors classe en sciences économiques (CNU 05) à l’université de Nantes.

Chercheur au Laboratoire d’économie et de management de Nantes Atlantique (LEMNA EA 4272).

Depuis 2004, directeur adjoint de la fédération de recherche CNRS Institut universitaire mer et littoral (IUML) qui regroupe 430 chercheurs en sciences de la mer et du littoral à Nantes.

RÉSUMÉ DES TRAVAUX

Depuis 1989, mes travaux de recherche portent sur l’économie de la mer et plus particulièrement sur la filière halio- alimentaire (produits de la pêche). À partir d’une démarche croisant les apports de l’économie des ressources naturelles et ceux de l’économie industrielle, mes recherches tentent de mieux comprendre l’organisation industrielle reposant sur l’exploitation de ressources communes, naturelles et renouvelables. La contrainte biologique couplée aux externalités de stock qui caractérise cette exploitation engendre des formes singulières d’organisation collective (développement de droits de propriété, marchés d’enchères pour écouler la production, chaîne de valorisation et de transformation, co- financement des activités, accords d’accès aux ressources, etc.).

Parmi les thèmes récents interrogeant l’organisation des filières maritimes, citons les exemples suivants :

  • formation et transmission des prix le long des chaînes de valeur (mesure et origine de la dispersion spatiale des prix, déterminants de la consommation et du commerce international de produits de la mer, rôle des écolabels, changements structurels et asymétrie dans la transmission des prix, rôle des enchères électroniques et de la vente à distance dans le prix du poisson) ;
  • changements organisationnels dans l’économie thonière mondiale (effet des oscillations de type El Niño et vulnérabilité des petites économies insulaires au changement climatique, étude des stratégies de pêche relatives aux dispositifs de concentration de poissons dérivants, histoire des conserveries, globalisation des marchés, impact de la piraterie sur la pêche) ;
  • régulation de l’accès aux ressources naturelles et à l’espace maritime (négociation des accords de pêche UE- pays ACP, droits de propriété individuels et collectifs, analyse des conflits d’usage de l’espace et des ressources marines).

       GASS       EFEO        

        GDN       URDSE