Les Journées de Tam Dao

À propos de Jean-Pierre Olivier de Sardan

Email Jean-Pierre Olivier de Sardan

Titres et diplômes

  • Diplôme Institut d’Etudes Politiques de Paris, 1961
  • Licence de sociologie, 1963, Sorbonne
  • Centre de Formation à la Recherche Ethnologique, 1964
  • Doctorat de 3e cycle en ethnologie (dir.: R. Bastide, présid.: A. Leroi-Gourhan), 1967
  • Carte professionnelle de réalisateur de films court-métrages du Centre National du Cinéma (1969)
  • Doctorat d’état es-lettres (dir.: J. Rouch, présid.: G. Balandier), 1982

Situation professionnelle

  • Directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique, actuellement mis à disposition du LASDEL (Niamey)
  • Directeur d'études (Professeur) à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales

Résumé des travaux A une première phase de recherche individuelle de type intensif, durant une vingtaine d'années (1965-1982), consacrée aux sociétés et cultures songhayzarma (Niger et Mali ; 4 ouvrages publiés), a succédé une seconde phase centrée sur une anthropologie du changement social et du développement rural. Un ouvrage de 1995 « Anthropologie et développement » en a fait le bilan. Depuis, l’activité principale est la direction de programmes de recherches comparatifs multi-sites, menés en équipe, sur des objets relativement nouveaux en anthropologie mais tous lestés d’enjeux sociaux (interactions médecinspatients, corruption, décentralisation, courtiers en développement, formes locales de l’Etat, administrations et délivrance des services publics). Ces programmes donnent lieu à des publications collectives longuement travaillées, homogènes en termes de problématique et de méthodologie, et pratiquant un comparatisme régional raisonné (cf. cinq livres récents). Ces recherches sont centrées sur un thème majeur, la délivrance et de la gestion des biens et services collectifs ou publics, que ce soit par l’Etat, les pouvoirs locaux, les services publics, ou les institutions de développement.Par ailleurs, le développement d’un laboratoire de sciences sociales à Niamey (Niger) a permis la formation de jeunes chercheurs africains, et la mise sur pied de réseaux de recherche euroafricains, en vue d’ancrer en Afrique même une recherche de haut niveau, ouverte sur l’extérieur. D'autre part, une réflexion méthodologique et épistémologique, alimentée par l’enseignement en écoles doctorales et la direction de nombreuses thèses, a débouché sur de divers articles repris dans un ouvrage à paraître : « La rigueur du qualitatif. Les contraintes empiriques de l’interprétation en anthropologie ».

Principales publications

  • Ouvrages publiés en langues étrangères
    • Anthropology and development. Understanding contemporary social change, London, Zed Books, 2005, 243 p.
    • Everyday corruption and the state. Citizens and public officials in Africa (en collaboration avec G. Blundo), London, Zed Books, 2006
  • Ouvrages publiés en français
    • Les Wogos du Niger, Paris-Niamey, Etudes Nigériennes, 1965, 122 p.
    • Les voleurs d'hommes (notes sur l'histoire des Kurtey), Paris-Niamey, Etudes Nigériennes, 1969, 68 p.
    • Système des relations économiques et sociales chez les Wogo du Niger, Paris, Institut d'ethnologie, 1969, 234 p.
    • Quand nos pères étaient captifs (récits paysans du Niger), Paris, Nubia, 1976, 190 p.
    • Concepts et conceptions songhay-zarma (histoire, culture, société), Paris, Nubia, 1982, 447 p.
    • Les sociétés songhay-zarma (chefs, guerriers, esclaves, paysans...), Paris, Karthala, 1984, 299 p.
    • Anthropologie et développement, essai en socio-anthropologie du changement social, Paris, Karthala, 1995, 221 p.
  • Directions d'ouvrages collectifs
    • Paysans, experts et chercheurs en Afrique noire: sciences sociales et développement rural (en collaboration avec P. Boiral et J.F. Lantéri), Paris, Karthala, 1985, 224 p.
    • D'un savoir à l'autre: les agents de développement comme médiateurs (en collaboration avec E. Paquot), Paris, GRET- Ministère de la Coopération, 1991, 204 p.
    • Les pouvoirs au village: le Bénin rural entre démocratisation et décentralisation (en collaboration avec T. Bierschenk), Paris, Karthala, 1998, 295 p.
    • La construction sociale des maladies. Les entités nosologiques populaires en Afrique de l'Ouest (en collaboration avec Y. Jaffré), Paris, PUF, 1999, 374 p.
    • Courtiers en développement. Les villages africains en quête de projets (en collaboration avec T. Bierschenk et J.P. Chauveau), Paris, Karthala, 2000, 328 p.
    • Une médecine inhospitalière. Les difficiles relations entre soignants et soignés dans cinq capitales d'Afrique de l'Ouest (en collaboration avec Y. Jaffré), Paris, Karthala, 2003, 462 p.
  • Directions de numéros spéciaux de revue
    • Anthropologie de la santé, Bulletin de l'APAD, 17, 1999
    • La corruption au quotidien (en collaboration avec G. Blundo), Politique Africaine, 83, 2001
    • Pratiques de la description (en collaboration avec G. Blundo), Enquête, 3, 2003 (Editions de l’EHESS)

FSP2S DH_Duy_Tan DH_Da_Lat Hesam EFEO