Les Journées de Tam Dao

À propos de Gwenn Pulliat

Email Gwenn Pulliat

Courriel : gwenn.pulliat@gmail.com

TITRE ET DIPLOMES

2013 : Thèse de doctorat de Géographie, Université Paris Ouest, mention très honorable avec les félicitations du jury.

2010 : Diplôme de l’École Normale Supérieure (Paris) – Géographie / sociologie.

2009 : Master II en Economie du Développement Durable, de l’Environnement et de l’Energie (EDDEE), AgroParisTech.

2007 : Master I en Aménagement et urbanisme, Université Paris I Panthéon Sorbonne

SITUATION PROFESSIONNELLE

Chercheuse postdoctorante – Université de Toronto (Munk School of Global Affairs – Asian Institute – Urban Climate Resilience in South East Asia partnership)

Chercheuse associée – IRASEC (Institut de Recherche sur l’Asie du Sud Est Contemporaine)

RESUME DES TRAVAUX

Mes travaux portent sur les formes de développement des métropoles émergentes en Asie du Sud Est, en mobilisant l’alimentation comme grille de lecture de ces dynamiques. Plus particulièrement, mon approche consitste à étudier les pratiques alimentaires et les ressources (économiques, sociales, spatiales, politiques) mobilisées par les habitants des zones urbaines et périurbaines pour faire face aux difficultés pour assurer leur sécurité alimentaire, en période de choc comme dans le temps long. L’analyse des recompositions de ces ressources rend compte des procecssus de différentiation sociale et spatiale caractéristiques des métropoles émergentes.

Mes recherches actuelles se concentrent sur les espaces d’agriculture urbaine et périurbaine. Menacés par un étalement urbain rapide, ils font en même temps l’objet d’un regain d’intérêt, notamment en raison de leurs fonctions environnementales, mais aussi pour répondre à la demande croissante d’aliments produits localement. Je m’intéresse alors aux enjeux sociaux qui découlent de ces tensions autour des usages de l’espace urbain et périurbain : à qui bénéficient ces mutations du système alimentaire urbain ?

Après une étude du cas de Hanoi dans le cadre de ma thèse, je développe désormais une approche comparative avec un premier terrain d’étude mené à Bangkok.

Je mène actuellement mes recherches dans le cadre du programme Urban Climate Resilience in Southeast Asia (UCRSEA) de l’Université de Toronto, qui explore les enjeux d’adaptation au changement climatique en lien avec les processus d’urbanisation dans quatre pays d’Asie du Sud Est (Thaïlande, Vietnam, Cambodge, Myanmar).

Publications récentes

Thèse

Pulliat G., 2013, Vulnérabilité alimentaire et trajectoires de sécurisation des moyens d’existence à Hanoi : une lecture des pratiques quotidiennes dans une métropole émergente, Thèse de doctorat de géographie, Université Paris Ouest.
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00955158/

Publications récentes

Pulliat G., Pannier E., 2016, « Echanges, dons et dettes. Réseaux sociaux et résilience dans le Vietnam d'aujourd'hui », Revue Tiers Monde (Presses Universitaires de France) 226,
pp.95-121. <hal-01453480>

Pulliat G., 2015, « Food securitization and urban agriculture in Hanoi (Vietnam) »,  Articulo - Journal of Urban Research. <http://articulo.revues.org/2845><hal-01344556>

Pulliat G. 2013, « Les migrants à Hanoi : Construction politique d’un groupe social dominé », Espaces et Sociétés 154, pp.87-102. <hal-01453474>

Pulliat G. 2013, « Être ici pour vivre mieux là-bas : Stratégies économiques et vulnérabilité alimentaire de la population flottante à Hanoi », Itinera 34, pp.145-160. <hal-01453459>

Pulliat G. 2012, « Se nourrir à Hanoi : les recompositions du système alimentaire d’une ville émergente », EchoGéo 21. http://echogeo.revues.org/13205 ; <hal-01453474>

       GASS       EFEO        

        GDN       URDSE