Les Journées de Tam Dao

À propos de Grégoire Schlemmer

Email Grégoire Schlemmer

TITRE ET DIPLÔMES

2004 : thèse de doctorat en anthropologie, Université Paris 10, Nanterre, sous la direction de R. Hamayon : « Vues d’esprits. La conception des esprits et ses implications chez les Kulung Rai du Népal ».

 

SITUATION PROFESSIONNE LLE

Chargé de recherche en anthropologie à l’IRD. En poste au Laos depuis 2008 : Programme de recherche sur les dynami- ques de l’ethnicité au Laos en partenariat avec la faculté des sciences sociales de l’université nationale du Laos.

 

RÉSUMÉ DES TRAVAUX

À partir d’une ethnographie de la vie religieuse d’une population de l’Himalaya népalais, les Kulung Rai, son travail a porté sur la manière dont une société dite “animiste” conçoit les entités surnaturelles – les esprits – et ce qu’impliquent de telles représentations. Partant de l’idée que le flou qui entoure la conception des esprits est au cœur même de la dynamique du système qui se construit autour, cette étude a montré que les relations entretenues avec les esprits révèlent un système d’interprétation et d’action. En articulant entre eux l’individu et le groupe, le même et l’autre, l’ordre et le désordre, la nature et le social, celui-ci structure et légitime un rapport au monde, à soi, aux autres et au pouvoir.

Parallèlement, Grégoire Schlemmer a travaillé sur les mouvements indigénistes Kirant (ensemble ethnique dont les Kulung font partie), basé dans les zones d’immigration que sont Katmandou, le Terai oriental, le Sikkim et le Bengal Occidental. Il s’est intéressé à leur rhétorique (axée autour d’une affirmation identitaire basée sur la recherche d’un passé glorieux et l’affirmation d’une autochtonie), ses sources (coloniaux anglais, réformateurs hindous, mouvements anti-brahmanes et tribaux) et la manière dont est repensé le rapport au religieux et au politique.

Ses recherches l’ont aussi mené à s’inté- resser aux formes d’émergence de la réflexivité sur le domaine religieux et identitaire dans le contexte de l’ouverture de la société Kulung sur le monde extérieur, notamment via les phénomènes migratoires et les contacts inter-ethniques.

Ses recherches actuelles portent sur la manière dont les populations du Nord Laos (province de Phongsaly) se pensent et s’intègrent dans un environnement multi- ethnique qu’elles participent à produire, en analysant les interactions entre elles et avec les centres de pouvoirs régionaux. Il se fonde sur l’hypothèse que la relative unité des populations des marges sino-indiennes tiendrait dans le fait que ces populations produisent dans un même mouvement, à la fois de la différence – qui marque leur identité et leur existence en tant qu’entité propre –, et de l’unité – qui les font se penser comme participant d’un même ensemble supra-local. Ces recherches pourraient permettre d’appréhender les formes de constructions religieuses et de négociation interethnique dans une aire plus vaste, celle des marges sino-indiennes.

 

Publications récentes

2011. « La divination ». Article (10 000 signes). Dictionnaire des faits religieux, Daniel Hervieu-Léger et Régine Azria eds. Collection Quadrige, Paris : Presses Universitaires de France, p. 97-110.

2010. « Métaphysique du désir. Intentions des esprits et (ré)actions des humains chez les Kulung (Népal). Atelier, revue du LESC. N°34. Agentivité : ethnologie et linguistique à la poursuite du sens. Coordonnée par Aurore Monod-Becquelin et Valentina Vapnarsky.

2010, « Le rituel de l’Esprit Noir ou comment créer une présence pour manifester son absence ». in
J.-L. Durand, M. Cartry & R. Koch-Piettre, éds., Architectuer l’invisible. Autels, ligatures, écriture. Collection Bibliothèque de l'Ecole des hautes études, section des sciences religieuses, numéro 138. Brepols, Turnhout (Belgique), pp. 97-110.

2010. « Rai, Khambu, Subba, Kirant, etc.: ethnic labels or political and land tenure categories? Logics of identification of an ensemble of population in Nepal. Interethnic Dynamics in Asia. Ethnonyms, Considering the Other though ethnonyms, territories and rituals. Christian Culas and François Robinne (eds.). London and New Yord: Routledge (Routledge contemporary Asia Series). P. 42-56.

2010. « The illness is the other people: cross-representations and ritual management of alterity and illness among the Kulung (Nepal) », Interethnic Dynamics in Asia. Ethnonyms, Considering the Other though ethnonyms, territories and rituals. Christian Culas and François Robinne (eds.). London and New Yord: Routledge (Routledge contemporary Asia Series). P. 154-166.

2009. « Jeux d’esprits. Ce que sont les esprits pour les Kulung». Archives de Sciences Sociales des Religions. N° 145 (numéro spécial Des expériences du surnaturel, coordonné par Jean-Pierre Albert et Guillaume Rozenberg),  p. 93-108.

2009. « Les vicissitudes de l’ethnonyme “Kirant” : de l’orientalisme aux revendications identitaires ». Chapitre de l’ouvrage : Les faiseurs d’histoire. Politique de l'origine et écrits sur le passé. Gisèle Krauskopff ed. Paris : Société d’Ethnologie.

2007 « Rites en mouvement. A propos de Rite Hindous, transferts et transformation, Gérard Colas et Gilles Tarabout eds. Paris : édition de l’EHESS », EspacesTemps.net, Mensuelles, 19.06.2007 http://espacestemps.net/document2562.html.

       GASS       EFEO        

        GDN       URDSE