Les Journées de Tam Dao

À propos de Andrew Hardy

Email Andrew Hardy

Titres et diplômes

  • 2009 Habilitation à diriger des recherches : Université de Provence. « Vers une histoire du phénomène migratoire au Vietnam ».
  • 1999 Thèse de Doctorat : histoire, Australian National University. « A History of Migration to Upland Areas in 20th Century Vietnam » [Une histoire des migrations vers les hautes terres du Vietnam pendant le XXe siècle].
  • 1993 Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) : histoire, Paris 7 - Jussieu. « Politiques et expériences en matière de migration au Vietnam pendant le XXème siècle ».
  • 1991 Maîtrise : histoire, Paris 7 - Jussieu. « La politique économique français en Indochine de 1944 à 1948 ».

Situation professionnelle

  • Historien, maître de conférences à l’École française d’Extrême-Orient (EFEO).
  • Responsable du centre de l’ÉFEO à Hanoi.

Résumé des travaux

Les recherches d’Andrew Hardy portent sur l’histoire du phénomène migratoire des Vietnamiens, dans ses dimensions aussi bien internes que internationales, ainsi que sur les relations de contact des migrants vietnamiens avec les peuples voisins du Sud-Est Asiatique. Ses publications principales traitent du mouvement migratoire des paysans du delta du fleuve Rouge vers les hautes terres, de l’intégration nationale des minorités des hauts plateaux du Vietnam central et de l’histoire du Champa. À l’heure actuelle, il poursuit des recherches dans la région centrale du Việt Nam, en Thaïlande et au Laos sur deux sujets, qui ont pour l’objectif commun de contribuer à nos connaissances de deux axes géo-historiques constituants du Việt Nam : un axe Nord-Sud, direction principale des migrations vietnamiennes dans le cadre du « Nam Tiến » (Marche vers le Sud) millénaire, formatrice du territoire nationale ; un axe Est-Ouest, direction principale des relations socio-économiques du Champa et cadre principale des relations entre peuples dans la péninsule indochinoise à l’époque contemporaine. Ces deux sujets se résume comme suit :

  • histoire des migrations vietnamiennes vers le Laos et la Thaïlande : dimensions socio-politiques de la guerre froide en Asie du Sud-Est. Une population de 50 000 Vietnamiens, migrants vers le Laos pendant l’époque coloniale, s’est réfugiée en Thaïlande en 1946. Pour la plupart d’entre eux, ils y sont restés apatrides jusqu’à la fin du XXe siècle. Par son encadrement communiste dans un pays aligné avec les États-Unis, l’étude de cette population, dont l’intérêt politique dépasse son importance démographique, offre une perspective sociale sur l’histoire des conflits indochinois.
  • histoire et patrimoine du Việt Nam centrale : la muraille de Quảng Ngãi–Bình Định dans son contexte régionale. Construit en 1819 en pierre et en terre, la muraille s’étend sur 300 km sur le tracé d’une ancienne route orienté Nord-Sud (première « route mandarine » reliant la capitale aux provinces méridionales). L’étude permettra d’expliquer la construction du monument (économie du post-Champa, pratiques administratifs des seigneurs Nguyễn au Vietnam central, conflit inter-ethnique) ainsi que son existence en tant qu’ouvrage militaire (jusqu’en 1905) et barrière entre la plaine et la région montagneuse et entre les ethnies respectives, Việt et Hrê (anciens habitants des plaines du Champa), jusqu’au XXIe siècle. Elle constitue ainsi une clé à notre compréhension de la Marche vers le Sud, suscite une réflexion sur les relations historiques et contemporaines entre les ethnies Việt, Cham et montagnardes, et permet de comprendre les raisons historiques du sous-développement de la région centrale du Vietnam.

Publications récentes

Ouvrages

  • Đường tới Bờ Rạ/ Sur le chemin de Bờ Rạ (édition bilingue français/vietnamien), Hanoi : EFEO, 2008, 205 p.
  • Red Hills: Migrants and the State in the Highlands of Vietnam [Les collines rouges : les migrants et l’État dans les hautes terres du Vietnam], Copenhague-Honolulu : NIAS Press-Hawai‘i University Press, 2003, 357 p. (Réédité en 2005 par NIAS Press et ISEAS, Singapour).
  • Avec Mathieu Guérin, Nguyễn Văn Chính & Stan B-H Tan, Des Montagnards aux Minorités ethniques. Quelle intégration nationale pour les habitants des hautes terres du Vietnam et du Cambodge ?, Paris-Bangkok : L’Harmattan-IRASEC, 2003, 354 p.
  • Avec Mauro Cucarzi & Patrizia Zolese (eds), Champa and the Archaeology of Mỹ Sơn (Vietnam), Singapour : NUS Press, 2009, 440 p.
  • Avec Nguyên Ngọc (eds), Rừng người thượng (traduction par Lưu Đình Tuân de l’ouvrage par Henri Maitre, Les Jungles Moï, Paris : Larose, 1912), Hanoi : EFEO, 2008, 370 p.
  • Avec Nguyễn Văn Kự & Ngô Văn Doanh (eds), Pérégrinations culturelles au Champa, Hanoi: EFEO, 2005, 407 p.

Chapitres d’ouvrages

  • « Eaglewood and the Economic History of Champa and Central Vietnam » [Le bois d’aigle et l’histoire économique du Champa et du Vietnam central], dans Champa and the Archaeology of Mỹ Sơn (Vietnam), Singapour : NUS Press, 2009, pp. 107-126.
  • « People In-between: Exile and Memory among the Vietnamese in Thailand » [Un peuple au milieu : l’exile et la mémoire parmi les Vietnamiens en Thaïlande], dans Frédéric Mantienne & Keith Taylor (eds), Monde du Viet Nam – Vietnam World, Hommage à Nguyễn Thế Anh, Paris : Les Indes Savantes, 2008, p. 271-293.
  • « Nền kinh tế Đông Dương thời thuộc Pháp nhìn từ tiểu sử Paul Bernard (1892-1960) » [L’économie de l’Indochine au temps de la colonisation française vu à travers la biographie de Paul Bernard (1892-1960)], dans 20 năm Việt Nam học theo định hướng liên ngành [20 ans d’études vietnamiennes en suivant la tendance de l’inter-disciplinarité], Hanoi : NXB Thế Giới, 2008, p. 500-556.
  • « ‘Nguồn’ trong kinh tế hàng hóa ở Đàng Trong » [La ‘source’ dans l’économie commerciale à Đàng Trong], dans Chúa Nguyễn và Vương Triều Nguyễn trong lịch sử Việt Nam từ thế kỷ XVI đến thế kỷ XIX [Les seigneurs Nguyễn et la cour de Nguyễn dans l’histoire du Vietnam du XVI siècle au XIX siècle], Hanoi : NXB Thế Giới, 2008, p. 55-65.
  • « Núi và biển trong lịch sử kinh tế Chămpa và Việt Nam » [La montagne et la mer dans l’histoire économique du Champa et du Vietnam], dans Văn hóa biển miền Trung và văn hóa biển Tây Nam Bộ [La culture maritime de la région centrale et la culture maritime du Sud-Ouest], Hanoi : NXB Từ điển Bách khoa, 2008, p. 88-102.
  • « Une vue de la montagne Linh Thái : Pérégrinations historiques en culture Chăm », (article trilingue français/anglais/vietnamien) dans Pérégrinations culturelles au Champa, Hanoi : EFEO, 2005, p. 49‑63.
  • « Culture of Migration and Impact of History in Wartime Indochina: A Game of Chance? » [La culture de migration et l’impact de l’histoire sur l’Indochine en guerre : un jeu de hasard ?], dans Beatriz P. Lorente, Nicola Piper, Shen Hsiu-Hua & Brenda S.A. Yeoh (eds), Asian Migrations: Sojourning, Displacement, Homecoming and Other Travels, Singapour : Asia Research Institute, 2005, p. 50-68.

DH_Duy_Tan DH_Da_Lat Hesam EFEO